Test materiel pour Yooner

Après un an de pratique, le retour d’expèrience sur le matériel est très positif.

Parmis le matériel nécessaire à la pratique du Yooner, quelques articles se démarquent, dont le casque !

 

 

Le casque "Embrun" de Egalis est une pure merveille !

 

Si vous cherchez un casque personnel pour des sorties free ride, vous n’y êtes pas du tout .... par contre, si vous cherchez à équiper un groupe de 12 personnes avec des casques pour de la luge sans acheter 4 taille différentes... vous y êtes !

 

Egalis fabrique à l’origine des casques pour le canoë et le rafting.

 

Le casque "Embrun" de Egalis comporte de nombreux avantages :

Il est réglable en taille. (de 53 à 61)

 

Un système extrèmement simple permet à n’importe qui de régler son casque à sa taille. Les tailles sont indiqués sur le réglage.

l’intèrieur en mousse EVA est extrèmement simple à nettoyer, et à sécher

Il protège les tempes :

 

Les chutes en Yooner sont très souvent latérales. ma crainte est toujours que le client se cogne sur le coté.

Le prix :

 

38€ TTC pour le grand public, Egalis propose un tarif attractif pour les professionnels qui souhaitent s’équiper d’un parc de prêt.

 

Autres particularités

 

Visibilité :

 

Il est d’une couleur visible (on repère bien le orange dans les bois !) mais il existe aussi en blanc, rouge, jaune et en taille enfants.

Matière :

 

On ne peux pas dire que je prenne particulièrement soins de mes casques. ils sont souvent chargés sur le reste du matériel. jusqu’ici, le polypropilène résiste plutôt très bien.

Visière :

 

Une visière est livré avec le casque. Je ne l’ai pas monté pour gagner en volume de rangement.

 

 

Evolution possible ??

 

Une visière transparente type Hockey sur glace serait l’idéal pour protéger des projections de neige sur l’ensemble du visage !...

 

Axes de progrès

 

Pour l’instant, ce casque n’est pas aux normes des casques de ski EN 1077 1996. Cependant, pour une pratique de luge, il est bien suffisant.

Catalogue Egalis

Plus d’information sur la législation des casques

 

 

 

Un sac à dos idéal pour le Yooner : le "Snowalker 30" chez TSL

Après plusieurs test, c’est le sac "snowalker 30" de chez TSL que j’ai choisi pour porter le Yooner Wood et les raquettes.

 

Yooner hors piste rando-yooner

Vous allez me dire que je porte sois le Yooner Wood sois les raquettes.. et bien non ! en ce moment, la marche d’approche s’effectue avec le Yooner Wood... et les raquettes sur le dos faute de neige !!

 

Mais trève de discussion, sans transition, je vous fais part de mon retour d’expérience.

 

Dans un premier temps, le snowalker 30 est de 30 litres, il est donc parfaitement adapté à une sortie journée hivernale...comme beaucoup d’autres !

 

Je vais concentrer ce retour d’expérience sur les détails que l’on ne retrouve pas sur d’autres sacs de même gabarit.

 

Je commencerais par ce qui me semble essentiel et terminerais par les petits détail qui font le plus de ce sac.

 

Le snowalker 30 permet de fixer en même temps le Yooner Wood et les raquettes grâce a un jeu de sangle dorsale et latérales adapté avec un clip.

En descente, il est primordial que les raquettes et les bâtons ne touchent pas le sol. L’écartement des sangles est particulièrement adapté en ce sens.

Yooner hors piste rando-yooner

Rangement sac snowalker pour sortie Yooner hors piste

 

Quand le Yooner Wood ou les raquettes sont accrochés sur le sac et les sangles en tension, ll devient généralement difficile d’accéder au fond de sac. Ici, il suffit de dézipper le dos du snowalker 30 pour avoir un accès à l’ensemble du volume.

Le snowalker 30 est relativement cours et même pour des petits gabarit. en descente, il ne traine pas derrière le Yooner Wood.

Yooner hors piste rando-yooner

Les attaches élastiques ne suffisent pas. Les secousses entrainent généralement la chute d’un des deux bâtons. Heureusement, sur le snowalker 30, ces accroches élastiques sont suffisement proche du système de sangle pour accrocher les bâtons avec les raquette et éviter ainsi toute perte de bâton.

Une poche extérieur spécifique pour la pelle et la sonde permet de ne pas y toucher tant que ce n’est pas nécessaire. Le plus, c’est la ventilation en bas du sac qui permet d’évacuer l’eau de la neige qui fond après les exercices ARVA.

 

Le bretelles du snowalker 30 sont particulièrement confortable, la partie qui repose sur les épaules est en néoprène. cette matière légèrement élastique assure un bon confort lors de la marche.

 

Un blocage très pratique permet de fixer le tube de la poche à eau sur la bretelle et de le retirer facilement.

 

La sangle de poitrine ce règle en faisant glisser l’accroche le long de sa glissière.

 

Deux poches ventrales permettent de ranger un petit tube de crème solaire et mon Opinel.

 

Les boucles clip, évidée en leur milieu, évacuent la neige même si elle trainent. Pas besoin de souffler dedans ou d’utiliser les clefs de voitures pour sortir la neige qui empêche la boucle de ce fermer !

 

Une poche de dessus de sac transparente permet d’avoir une vision de ce qui s’y trouve. Il y a même un petit crochet pour ne pas perdre les clef en sortant l’appareil photo !

Sac a dos pour Yooner hors piste

 

En attendant, on repart...

Sortie hors piste en yooner rando-yooner

Axe d’amélioration :

Une poche supérieure plus volumineuse, avec un axés extérieur, pour mettre le matériel que l’on souhaite garder à porté de main : Masque, gants, GPS, appareil photo,...

 

 

 

Test du bâton LAPAZ de TSL

Mon cahier des charges pour un bâton de randonnée en sortie Yooner Wood hors piste est simple :

 

Il doit être :

- léger,

- pliable en trois brins pour ne pas dépasser du sac à dos,

- Il ne doit pas se bloquer (descendre avec un bâton qui n’a pas pus se replier, c’est l’enfer !...et il est hors de question que je monte une pince !),

- solide parceque je le préte et que tout le monde n’en prend pas forcément soins !

- Abordable parceque j’en achète 12 paires !!

 

J’ai trouvé chez TSL le modèle LAPAZ, c’est l’entrée de gamme dans les batons 3 brins.

 

Le LAPAZ (510g la paire) est moins léger que le MIAGE (380g la paire) mais nettement plus abordable 39,95€ contre 99,95€

 

Comme j’ai une utilisation uniquement hivernale de mes bâtons, je n’ai pas besoin d’un amorti particulier ou d’autres accessoires.

 

J’ai donc testé le LAPAZ avec mes groupes pendant cette saison d’hiver.

 

Résultat :

 

- Pas de casse,

- Malgrés les écarts de températures entre le départ et le sommet, pas un seul client ne m’a demandé de l’aider à desserrer ses bâtons... Le système de serrage "BS" est performant et ne glisse pas.

Batons utilisés pour les sorties rando-yooner

 

 

 

 

   

ZIbock

Le Snooc est la version ultra moderne du "Bock" (nom générique de la monoluge), léger et ultra confortable, il possède une suspension capable d’amortir les bosses les plus sévères !

Le gros plus du Snooc, c’est son manche rétractable de sécurité, la possibilité de le démonter sans outils... ce qui en fait la première luge rééllemment pensée et adapté à une pratique de randonnée hors piste.

Actuellement en développement, il se promet d’être la révolution en terme de glisse de la saison 2015/16.